Lexique Bancaire

ANNUITÉ

Montant des sommes à payer à intervalles réguliers à l’organisme auprès duquel vous avez souscrit votre emprunt pour le remboursement.

 APPORT PERSONNEL

Somme dont l’emprunteur dispose pour réaliser l’opération envisagée avant tout emprunt.

AERAS

Convention signée entre les pouvoirs publics, les banques, des associations de consommateurs et de personnes malades ou handicapées, afin de permettre à celles-ci d’accéder plus facilement au crédit.

AGIOS

Somme facturée par la banque lorsqu’un compte présente un solde négatif.

AMORTISSEMENT

Remboursement en une ou plusieurs fois d’un emprunt.

CAP DE TAUX

Taux plafond, fixé dès la signature du prêt, au dessus duquel le taux d’emprunt ne pourra augmenter. Il s’applique en cas de prêt à taux variable. On parle aussi de prêt à taux capé.

CRÉDIT IN FINE

Crédit dont le capital se rembourse en une seul fois à l’échéance. Seul les intérêts sont payés de façon échelonnée pendant toute la duré du prêt.

DATE DE VALEUR

Jour où une opération est réellement prise en compte. C’est à partir de cette date que sont calculés les agios et les intérêts.

DIFFÉRÉ D’AMORTISSEMENT

Période pendant laquelle l’emprunteur ne rembourse pas le capital et ne paie que les intérêts du prêt.

HYPOTHÈQUE

Garantie prise par l’établissement prêteur lors d’un prêt immobilier. En cas de défaillance du débiteur, l’établissement bancaire pourra procéder à la saisie puis à la vente du bien afin de se rembourser.

INTÉRÊTS

Sommes dues par l’emprunteur en rémunération d’un prêt.

MAINLEVÉE

Opération par laquelle une personne est libérée d’une hypothèque.

NANTISSEMENT

Garantie prise par la banque sur un bien ou un compte en garantie du paiement d’une dette.

PÉNALITÉS LIBÉRATOIRES

Amende dont l’émetteur d’un chèque impayé doit s’acquitter pour régulariser la situation et retrouver le droit d’utiliser son chéquier et mettre fin à l’interdit bancaire.

PRIVILÈGE

Garantie permettant à un créancier de se faire payer avant les autres créanciers.

PLAN DE FINANCEMENT

Tableau récapitulant les éléments à financer et les ressources permettant d’y faire face.

RÉÉCHELONNEMENT

Opération permettant de revoir les conditions d’un prêt en cas de rachat de crédits.

TABLEAU D’AMORTISSEMENT

Tableau indiquant le momant des échéances du crédit et la répartition entre les différents éléments le composant.

TAUX EFFECTIF GLOBAL (TEG)

Taux réel d’un prêt qui englobe tous les frais annexes liés à un crédit (frais de dossier et de garanties, assurances…). Le TEG permet de connaître le coût réel du crédit et doit figurer dans l’offre de prêt.

TAUX DE L’USURE

Taux maximum qu’un prêteur peut pratiquer. Ce taux est revu régulièrement apr la banque de France.

Lexique Assurance

LE DÉCÈS

La garantie décès intervient en cas de décès de la personne assurée. La prestation correspond au remboursement au préteur du capital assuré.

LA PERTE TOTALE ET IRRÉVERSIBLE D’AUTONOMIE (PTIA)

Invalidité physique ou intellectuelle rendant l’Assuré définitivement incapable d’exercer une activité quelconque procurant gain ou profit et nécessitant l’assistance permanente d’une tierce personne pour accomplir tous les actes ordinaires de la vie.

L’INCAPACITÉ TEMPORAIRE TOTALE DE TRAVAIL (ITT)

État médicalement constaté d’incapacité totale et temporaire à l’exercice, par l’Assuré, de son activité professionnelle lui procurant gain ou profit (ou de toutes ses occupations habituelles, si l’Assuré est sans activité professionnelle au moment du sinistre).

L’INCAPACITÉ TEMPORAIRE PARTIELLE DE TRAVAIL (ITP)

État médicalement constaté d’incapacité partielle et temporaire à l’exercice de l’activité procurant gain ou profit à l’Assuré, lui permettant une reprise dans le cadre d’un mi-temps thérapeutique. Cet état doit intervenir dans la continuité d’une ITT indemnisée par l’Assureur.

INVALIDITÉ PERMANENTE TOTALE (IPT)

Persistance d’une incapacité au travail (ou d’une incapacité à effectuer toutes ses occupations habituelles, si l’Assuré est sans activité professionnelle au moment du sinistre) ayant donné lieu à la constatation médicale de l’impossibilité d’améliorer l’état de santé par un traitement approprié, d’après les connaissances médicales et scientifiques actuelles.
L’IPT correspond à un taux d’incapacité supérieur ou égal à 66%, ce taux étant déterminé par voie d’expertise médicale avec les taux d’incapacité permanente fonctionnelle et professionnelle.

L’INVALIDITÉ PERMANENTE PARTIELLE (IPP)

Persistance d’une incapacité au travail (ou d’une incapacité à effectuer toutes ses occupations habituelles, si l’Assuré est sans activité professionnelle au moment du sinistre) ayant donné lieu à la constatation médicale de l’impossibilité d’améliorer l’état de santé par un traitement approprié, d’après les connaissances médicales et scientifiques actuelles.
L’IPP correspond à un taux d’incapacité supérieur ou égal à 33%, ce taux étant déterminé par voie d’expertise médicale avec les taux d’incapacité permanente fonctionnelle et professionnelle.

LA PERTE D’EMPLOI (PE)

Licenciement de l’Assuré salarié dans le cadre d’un contrat de travail à durée indéterminée (CDI).

source immonot.com